Connexion

Se souvenir de moi

       
Connexion
- - - - - -
A+ R A-

Ecole Saint Jean-Baptiste de La Salle - Camblain l'Abbé

Bienvenue sur le site de l'Ecole

La dimension politique d'une école

Dans son traité « la Politique », Aristote enseigne que l’homme est par nature un animal politique. Sa capacité à connaître, à raisonner, et à juger lui permet en effet d’exercer une vie politique. Néanmoins, l’inclination de sa nature doit être dirigée et perfectionnée par une science. Quelle est cette science ? l’éducation. Et plus précisément l’instruction, qui n’est rien d’autre qu’une partie de l’éducation. L’objet de l’instruction est en effet de faire de l’enfant un citoyen éclairé et par conséquent suffisamment instruit pour vivre  et œuvrer au bien de la cité. C’est pourquoi, les Anciens envisageaient l’instruction sous un angle politique. Il ne s’agit pas ici d’idéologie politique mais bien de science politique. 

Considérons en effet l’influence du  « maître », du « magister », c’est-à-dire de celui qui instruit. Celui-ci forme intellectuellement ses disciples, futurs citoyens qui travailleront demain au Bien de la cité en lui donnant une direction très précise. Toutes les autorités politiques modernes ont donc toujours compris l’importance des écoles et tiendront à les garder sous leur influence. En France, ce pouvoir sera ainsi enlevé à l’Eglise afin d’étendre les idées philosophiques « des Lumières ».  Et aujourd’hui, la volonté non cachée de maîtriser davantage les écoles hors-contrat s’inscrit dans cette même politique. La ministre de l'Education nationale a ainsi annoncé une série de mesures pour mieux contrôler les écoles privées hors-contrat. Mais sous prétexte de lutter contre la radicalisation, elle piétine en réalité la liberté d'enseignement des écoles catholiques, largement majoritaires dans la "galaxie hors-contrat" confessionnelle. Sous prétexte de mettre hors d'état de nuire une cinquantaine d'écoles musulmanes, on mettrait fin à la liberté d'enseignement des 200 établissements hors-contrat, étiquetés « catholiques ». 

Ce qui semble être visé , c'est surtout le fait que certains élèves puissent passer entre les mailles de l'Education nationale. La ministre n’a pas supporté cette vague de départ, post mariage pour tous, de parents qui n'acceptent pas que leurs enfants apprennent la théorie du genre à l'école. En 2014-2015, 25 000 élèves suivaient l'école à la maison, alors qu'ils n'étaient que 18 820 en 2010-2011. En brisant l'indépendance des établissements hors contrat, notre ministre de l’Education nationale use du prétexte de la conjoncture actuelle du terrorisme islamique pour traquer les derniers électrons libres qui passent au travers du rouleau compresseur républicain. A nous catholiques de comprendre que le combat de nos écoles n’est pas simplement un combat religieux, moral et intellectuel. Il est aussi un combat politique. Saint Pie X avait d’ailleurs parfaitement compris cet enjeu politique des écoles catholiques. A celui qui lui demandait ce qu’il fallait d’abord pour restaurer le règne social du Christ-Roi, il répondait : « des écoles catholiques ». Soutenons donc nos écoles qui évoluent dans une conjoncture défavorable. C’est un devoir que rappelait en son temps Pie XI : « là où la liberté élémentaire est empêchée ou contrecarrée de différentes manières, les catholiques ne s’emploieront jamais assez, fut-ce au prix des plus grands sacrifices, à soutenir et à défendre leurs écoles, comme à obtenir des lois justes en matière d’enseignement. » 

C’est une œuvre à laquelle nous nous attelons avec beaucoup d’enthousiasme à Camblain. Nous y sommes attachés même au prix des plus grands sacrifices ! 

Que saint Jean-Baptiste de la Salle vous bénisse ! 

Abbé Michel Poinsinet de Sivry 

 

Résultats du BAC 2016

C'est avec joie que nous avons appris le 5 juillet le doublet des 20 candidats de la promotion Hélie de Saint-Marc. 100% de réussites et 100% de mentions au BAC.

Filière littéraire :

  • 2 mentions Très bien
  • 3 mentions Bien
  • 3 mentions Assez bien

Filière scientifique :

  • 2 mentions Très bien
  • 7 mentions Bien
  • 3 mentions Assez bien

 Félicitations à eux et bon courage pour la nouvelle vie qui s'ouvre maintenant.

Témoignages d'anciens

Hugues
Peintre en décor et décorateur d’intérieur
Membre de la promotion Sainte Jeanne d'Arc (2002-2003), j'ai appris à Camblain la valeur du travail, des engagements et de ma parole donnée, dans un climat de confiance et une ambiance familiale. La rigueur et la discipline qui nous ont été enseignées m'ont servi et me servent encore dans ma carrière professionnelle. Merci Camblain ! Après une formation juridique, je me suis lancé dans une carrière artistique.
François
Polytechnicien
A Camblain de 2011 à 2013, j'ai intégré après deux ans de prépa scientifique l'Ecole polytechnique. Sur le plan scientifique, Camblain m'a bien sûr énormément apporté mais la qualité de la formation littéraire qui y est dispensée fait vraiment la différence dans les filières scientifiques post bac.
Abbé Gomis
Prêtre
Membre de l’école de 1991 à 1998, je lui suis pour toujours reconnaissant de la formation reçue grâce au soin paternel des prêtres qui s’y sont succédés. Ma vocation sacerdotale est d’ailleurs née dans ses murs. Après le Bac et 6 ans de séminaire à Ecône, j’ai été envoyé en Argentine où j’exerce mon apostolat depuis 11 ans. Une valeur particulière reçue à Camblain : le sens du devoir et de la mission.

Galerie photos

Notre adresse

Ecole Saint Jean-Baptiste de La Salle
5 rue du Perroy
62690 Camblain l'Abbé
Tél. 03 21 22 00 04